Image

© Christian Leduc





Image

© Christian Leduc

Image

© Christian Leduc

Image

© Christian Leduc


À l'Est de Nod

Statut 
DISPONIBLE À LA TOURNÉE

Année de création 
2022

Durée 
Installation performance de 4 heures en continu, Déambulatoire et durée variable pour le spectateur

À l'Est de Nod se déploie en 3 performances-installations au sein desquelles les spectateurs déambulent à leur rythme : La forêt, L’errant.e et L'abîme.

Cette création évolutive, riche de treize artistes performeur.se.s, propose une réflexion expérientielle autour des limites physiques et psychiques, intimes comme politiques, que nous partageons.

L’artiste et porteuse de projet Andréane Leclerc s’inspire de la contorsion qu’elle pratique depuis plus de vingt ans pour créer une partition où se meuvent différents corps-natures, plus instinctifs et cosmiques que sociaux et disciplinaires. Distinct du corps-social, le corps-nature évolue en périphérie des espaces sociaux et institutionnels, au sein d’une mémoire vivante dont les ramifications sont poreuses et partagées.

La création interroge ainsi notre relation à l’espace corporel, social et institutionnel, afin d’explorer les frontières utopiques d’un lieu fait d’errances et de mouvements. La question « comment la contorsion informe des corps non-contorsionnistes? » marque le point départ de cette démarche artistique singulière qui médite et interroge le concept de limite comme structure. Si ce phénomène semble inexistant au sein de la nature, comment les limites voyagent-elles entre les corps et d’un corps à l’autre, à travers nos sensations, nos idées et nos réalités ? Que peut émerger d’une rencontre entre les limites ouvertes, poreuses et mouvantes du corps-nature, et celles protectrices, systémiques et structurées du corps-social ?

 

*œuvre déposée à la SACD sous le numéro 933-20 en date du 09 décembre 2020