Image

À l'est de Nod

Réflexion physique sur les limites et les délimitations, cette création interroge notre relation à l’espace corporel, disciplinaire et de croyance afin d’imploser le système de produit-producteurs et de pénétrer une zone où il n’y a qu’échanges énergétiques, errance et mouvement, et plus de fin en soi.
Image

Sang Bleu

Sang Bleu est une exploration sur le corps et son rapport à la matière qui le compose. Amas de chair et de bactéries, les corps se pénètrent, se dévorent et se décomposent.
Image

The Whore of Babylon featuring The Tiger Lillies

Sur une musique originale du groupe culte londonien, The Whore of Babylon featuring The Tiger Lillies est une réinterprétation du mythe de la Grande Prostituée (Apocalypse, 17), une fresque vivante, charnelle, féministe qui embrasse le plaisir, éclate les forces de domination binaire ainsi que toutes références au Bien et au Mal et renverse l’Enfer pour en faire le Paradis de Dieu.
Image

Cherepaka

Sur une musique originale du groupe culte londonien, The Whore of Babylon featuring The Tiger Lillies est une réinterprétation du mythe de la Grande Prostituée (Apocalypse, 17), une fresque vivante, charnelle, féministe qui embrasse le plaisir, éclate les forces de domination binaire ainsi que toutes références au Bien et au Mal et renverse l’Enfer pour en faire le Paradis de Dieu.
Image

Bath House

Sur une musique originale du groupe culte londonien, The Whore of Babylon featuring The Tiger Lillies est une réinterprétation du mythe de la Grande Prostituée (Apocalypse, 17), une fresque vivante, charnelle, féministe qui embrasse le plaisir, éclate les forces de domination binaire ainsi que toutes références au Bien et au Mal et renverse l’Enfer pour en faire le Paradis de Dieu.
Image

Mange-Moi

Sur une musique originale du groupe culte londonien, The Whore of Babylon featuring The Tiger Lillies est une réinterprétation du mythe de la Grande Prostituée (Apocalypse, 17), une fresque vivante, charnelle, féministe qui embrasse le plaisir, éclate les forces de domination binaire ainsi que toutes références au Bien et au Mal et renverse l’Enfer pour en faire le Paradis de Dieu.
Image

InSuccube

Sur une musique originale du groupe culte londonien, The Whore of Babylon featuring The Tiger Lillies est une réinterprétation du mythe de la Grande Prostituée (Apocalypse, 17), une fresque vivante, charnelle, féministe qui embrasse le plaisir, éclate les forces de domination binaire ainsi que toutes références au Bien et au Mal et renverse l’Enfer pour en faire le Paradis de Dieu.
Image

Di(x)parue

Sur une musique originale du groupe culte londonien, The Whore of Babylon featuring The Tiger Lillies est une réinterprétation du mythe de la Grande Prostituée (Apocalypse, 17), une fresque vivante, charnelle, féministe qui embrasse le plaisir, éclate les forces de domination binaire ainsi que toutes références au Bien et au Mal et renverse l’Enfer pour en faire le Paradis de Dieu.